Rap FR : News et Chroniques

Doc Gynéco - Quality Street [Chronique]

 

Sur l'autographe il a signé Bruno... 

Après sa Première Consultation et ses Liaisons Dangereuses, Doc Gynéco décide de prendre à contre-pied tous ceux qui attendaient son 3e opus. Un changement radical qui mettra mal à l’aise son public. Doc Gynéco quittait le Secteur A, fini les collaborations avec Passi, Stomy Bugsy et ses autres compères. Il fait appel désormais à des noms comme Laurent Voulzy, Chiara Mastroianni ou encore Gregory Isaacs. La surprise viendra aussi de Rza, qui se retrouvera à rapper sur son nouvel album alors qu’on annonçait le duo des docteurs Gynéco et Dre. Un album pris en main par Peter Lewis, producteur d’une grande partie de l’album. Les musiques, jouées par de vrais musiciens en passant, sont très mélodieuses. Comme changement qui marquera, ça sera sûrement son flow. Doc Gynéco ne rap presque plus et préfère poser juste sa voix sans pour autant pousser la chansonnette.

Tristesse, voilà comment on pourrait résumé l’album (je parle du thème bien sûr). N’ayant pas pu travailler à Moscou Quality Street sera enregistré à Londres. Doc Gynéco voulait une ville "triste" pour concocter cet album. Bruno, nom par lequel il signe ce nouveau disque, se dévoile encore plus. Ses textes sont plus accentués sur sa vie, mais aussi plus poétiques et plus recherchés. L’album est partagé en 2. Dans la première partie, les mélodies se veulent mélancoliques. Tout commence donc par Noirs et Blancs, avec la participation de Laurent Voulzy, un morceau aux couleurs métisses. S’en suit Caramel, le 1er simple choisi pour la promo de l’album. Mais tout ne se passe pas comme prévu pour lui. Virgin ne croyant pas en cet album, la promo ne sera pas assurée par leur part ou alors très peu. Donc pratiquement pas de passage radio pour ce morceau. Ajouté à ça un clip qui sera censuré à cause de la scène de fin. Bruno se trouve donc seul à défendre son bébé. Il n’hésite pas aussi à dénoncer ses anciens collègues dans ce morceau : "C'est mon parcours, Papa Caramel, survivant aux escroqueries et aux querelles." Trop Jeune (en compagnie de Chiara Mastroianni) et Rue Mazarine continuent dans cette lancée. Rue Mazarine, un hommage à Mittterrand ainsi qu'a Mazarine Pingeot, pour dénoncer la difficulté d'être une fille cachée et de devoir porter un autre nom. Pour ceux qui apprécient les musiques avec des mélodies entrainantes , ils se laisseront emportés par Je sais pas remplir ma feuille d’impôt, avec une longue partie musicale à la fin du morceau.

L’album dans l’ensemble est très bien conçu, mais parfois on a l’impression que certains morceaux ont été vite fait comme s’il avait du retard pour la concrétisation de l’ensemble. La 2e partie de l’album sera donc dans un temps ainsi. Contrairement au style des autres morceaux (mélodieux), Cousins se veut être hardcore et être le seul morceau qu’on pourrait qualifier de hip-hop. Mais les amateurs de rap ne seront pas déçus tant par la qualité du morceau, mais aussi par les prestations des invités, RZA (Wu Tang Clan) et Cilvaringz même si l’instru est très simpliste. Ajouté à cela Bruno n’oublie pas ses passions, les femmes et le sexe. Apres Vanessa on aura droit à un 2e "son érotique". Des mots crus, des tournures de phrases et jeux de mots équivoques, voilà comment décrire ses Secrets Sucrés, qui reste quand même un morceau très faible. Et comme pour finir une trilogie, Quality Street est une 3e dédicace à sa rue, le 18e , moins bon que les deux premiers, mais le son est quand même à la hauteur grâce à son coté g-funk (qu’on retrouvait sur Dans ma rue). Un petit mot sur Thief a man Mr Babylone, dans un style reggae rythmé très réussi. On avait découvert le Doc dans ce Style grâce à Djamatik et Neg Marrons. Il poursuit donc dans cet univers avec Gregory Isaacs.

Un changement radical donc pour cet album. Il veut maintenant se faire appeler Bruno et faire oublier Doc Gynéco, "Au départ, c'était juste un surnom qu'on me donnait dans mon quartier. Je ne vais quand même pas pousser le concept jusqu'à porter une blouse et des gants. Au pire, je pourrais récupérer mon vrai nom (Bruno Beausir), comme Malcolm X a toujours espéré le faire." (Interview pour la sortie de Quality Street). Mais on connaît la suite... Son meilleur opus pour certains. Textuellement Quality Street est le meilleur de Bruno Beausir. Un album également réussi au niveau musical. À découvrir pour ceux qui ne l’ont pas encore fait. Un album mal accueilli par le public, trop différent ? Rap et variété, un mauvais mélange ? En tout cas ce qu’on peut dire, c’est que cet album à sa sortie était trop en avance sur son temps. Un concept qui se fait de tous les côtés aujourd’hui. Classez-moi dans la varièt qu’il disait…

Les 5 meilleurs morceaux pour ma part : Je sais pas remplir ma feuille d’impôt, Noirs et blancs, Rue Mazarine, Caramel, Trop Jeune.

18/20

Commentaires (Facebook)
Commentaires
  • Aucun commentaire visible

Vous n'êtes pas autorisé à poster des commentaires
Se connecter | S'inscrire

Profil

Djiefté
Popularité99%
Commentaires4576
Amis25
Articles431
Commentaires de blog188
Visites1444896
Rap FR : News et Chroniques

Les news et chroniques d'albums de rap français. Suivez les bons sons sur facebook : Chroniques rap français.

Nouveaux articles